Bonjour !

Je m’appelle Sylvie Ory et je vous aide à réinventer votre vie professionnelle pour trouver ou créer -enfin !- le job qui vous convient.

Je suis en effet convaincue que chacun d’entre nous a le droit de vivre la vie professionnelle qu’il souhaite. Celle dont il rêve. D’aimer ce qu’il fait. D’utiliser ses talents. De trouver sa juste place.

Chacun d’entre nous a le droit de faire quelque chose qui lui va comme un gant plutôt que de se transformer chaque jour pour faire quelque chose qui ne lui correspond pas.

 

Vous avez le droit de devenir artiste même si vous faites de la finance. De faire un métier manuel même si vos parents vous voyaient plutôt avocat. De devenir écrivain après avoir été enseignant.

J’ai retrouvé il y a peu de temps ce petit mot envoyé par le directeur de mon école à tous les étudiants à la fin de nos études, et je le trouve tellement juste !

Et non seulement je suis convaincue qu’on a tous ce droit de faire ce qui nous convient le mieux, ce qui est le plus authentique pour nous, mais je suis convaincue que c’est même un vecteur de réussite.

Quand on fait ce qu’on aime et ce pour quoi on a du talent, alors on est bien meilleur, c’est là que nous avons le plus de potentiel. Un jour où j’expliquais à des étudiants d’école de commerce que les ateliers que nous allions faire ensemble sur le thème de l’entrée dans la vie professionnelle avaient pour objectif non pas de les aider à trouver un job, mais de les aider à trouver un job qu’ils aiment, une étudiante a pris la parole « mais madame, c’est déjà bien si on trouve un job, non ?» Je ne suis pas d’accord.

D’abord, parce que quand vous cherchez un job, vous êtes bien plus convaincant quand votre enthousiasme est réel, quand ça transparait que vous êtes motivé par le job, par la mission, par la boite.

Et ensuite, parce que quand vous êtes bon dans ce que vous faites et heureux de le faire, tout le monde est gagnant ! Et quand je dis « le monde » c’est au sens premier aussi. « Le monde a besoin de ce don que vous seul avez » est le slogan de la coach américaine Marie Forleo, et je suis tout à fait d’accord avec ça. Si vous êtes à la bonne place dans votre job, là où vous pouvez donner le meilleur de nous-même, vous contribuez forcément à rendre le monde meilleur.

Et bien sûr, en plus d’être bon pour le monde, trouver le job qui vous convient, qui vous correspond, est bon pour vous.

Vous irez travailler avec le sourire, parce que vous savez que vous allez donner le meilleur de vous-même, parce que vous allez vous épanouir, grandir, ou juste bosser avec des gens sympas, peu importe à partir du moment où c’est ce qui VOUS convient.

Mais alors, si on a le droit de faire ce qui nous correspond le mieux pour gagner sa vie, si c’est même un gage de réussite et si on y gagne tous,

alors pourquoi on ne le fait pas ???

Depuis toute petite j’adore chercher d’où viennent les problèmes, et les régler. Mon père était mécanicien et c’était ça son job : trouver d’ou vient la panne et la réparer. Il m’a transmis cette passion : diagnostiquer et intervenir. Et aujourd’hui, c’est cette énigme là qui m’intéresse plus particulièrement. Comment se fait-il que plein de gens en sont arrivés à ne pas faire ce qu’ils aiment, à ne pas exploiter leurs talents ? Je me suis attelée à la question du « pourquoi » et puis du « qu’est-ce que je pourrais y faire? ».

Au travers de mes formations, de mes lectures et des accompagnements d’étudiants, voici ce que j’ai découvert.

D’abord, il est possible que vous n’ayez jamais réfléchi à la question.

Ou que vous ayez oublié vos rêves d’enfant … Nombreux sont ceux qui, et j’en ai fait partie, parce qu’ils ont de bons résultats à l’école, sont poussés vers des voies toutes faites, mais pas forcément faites pour eux. Dans lesquelles ils vont au mieux s’ennuyer, au pire sentir qu’ils passent complètement à côté de leur vie.

Quand on commence à se dire qu’il serait peut être temps de passer à autre chose, qu’on a le droit de faire quelque chose qu’on aime, et qu’on commence à y réfléchir, un autre problème apparait :

pas si simple de savoir ce que l’on veut faire ou être !

Qu’est-ce que j’ai vraiment envie de faire ? Quels sont mes talents, et qu’est-ce que je pourrais bien en faire ? On ne nous apprend pas ça à l’école. On manque de méthode pour le découvrir. Et d’informations aussi, car parfois on ne connait même pas l’existence de certains métiers, on ne sait pas qu’on peut vivre en faisant telle ou telle activité.

Et puis, même si on a la super idée, on se dit,

franchement, est-ce bien raisonnable ?

C’est là qu’arrivent ce que j’appelle « les barrières invisibles », celles qui sont en nous : l’influence de notre passé, les blocages qui pointent leur nez, les limites que nous nous mettons inconsciemment, le manque de confiance en nous, la petite voix qui dit « tu ne comptes quand même pas gagner ta vie avec ça? » ou « changer de métier à mon âge, franchement à quoi ça sert ? » etc etc Bref on ne s’autorise pas forcement ce droit à avoir un job qui nous convient.

Bonne nouvelle : toutes ces barrières, ces obstacles, vous pouvez les dépasser, les franchir ou les contourner.

Trouver sa juste place n’est pas un rêve, il est tout à fait possible d’y parvenir !

Vous avez  tous en vous de belles ressources, parfois cachées, insoupçonnées, mises sous le tapis… mais qui peuvent être réactivées. En somme, vous avez tout pour réussir, reste à trouver comment ! C’est ça qui m’intéresse dans ce travail.

Voila pourquoi j’ai créé Ressours.

Sur le blog de Ressours, je partage les bons plans, les idées, et les ressources qui vous donnent les moyens de trouver votre voie et de construire votre propre chemin, c’est-à-dire d’identifier ce qui vous plait vraiment, ce pour quoi vous êtes particulièrement doué, découvrir quelles activités existent et pourraient vous convenir, tester des hypothèses etc Je partage tout ce que j’ai appris et que je continue d’apprendre sur le sujet, à travers mon expérience personnelle et en me formant.

Avec ce site, je souhaite vous aider à choisir votre vie professionnelle ou à la faire évoluer, non pas en fonction de votre passé, de vos études, de votre milieu d’origine, du métier de vos parents, des souhaits de vos parents, profs, amis, du regard de la société, de votre premier métier, mais à choisir cette activité professionnelle parce qu’elle vous enthousiasme, parce que vous y exploitez vos talents, parce qu’elle a du sens pour vous, parce qu’elle correspond à vos convictions, parce que vous y croyez, parce que c’est important pour vous.

Je vous aide à être l’auteur de votre vie professionnelle et non plus le spectateur ni même l’acteur.

Plusieurs vies professionnelles nous attendent j’en suis persuadée, alors je souhaite que Ressours soit un lieu où chacun puisse trouver ce dont il a besoin pour apprendre à mieux se connaitre, à rêver, à expérimenter, et finalement à créer, à inventer sa prochaine étape.

Ressours est donc pour vous si…

Vous avez envie de trouver le job qui vous convient. Vous avez envie d’être enfin à la bonne place. Vous avez envie de prendre une nouvelle direction. D’appréhender sereinement un changement de cap. Vous avez envie de trouver ou retrouver du plaisir au travail. Vous avez envie de vous reconnecter à votre vrai vous, le reconnaître et l’accepter pour en faire quelque chose à votre image.

Où que vous en soyez dans votre réflexion, que vous ayez envie d’être accompagné ou non, vous trouverez votre bonheur sur Ressours !

Sur le blog, je partage des apports issus de formations, de lectures, de discussions, de réflexions assez générales, sur les thèmes “réaliser ses rêves” “vie en entreprise” ou “mieux se connaitre”.

Une autre catégorie “les ressources de Ressours”, regroupe une sélection de livres, de sites, de films inspirants sur le changement de vie professionnelle, de l’élaboration d’un projet à sa concrétisation.

Vous pouvez également vous abonner à la newsletter pour ne rien manquer, et suivre Ressours sur les réseaux sociaux pour encore plus de ressources, et pour poser des questions, donner votre avis ou partager d’autres bons plans, bref, échanger !

En plus du blog, j’ai créé une offre d’accompagnement. Car parfois, avoir une méthode, un mode d’emploi ne suffit pas, c’est de la théorie et il faut l’appliquer ! Ce qui implique de déjouer tout ce qui va se mettre en travers de votre route et vous empêcher d’y arriver. Cela peut se manifester par exemple une petite voix qui juge négativement vos actions ou vous dévalorise, qui vous empêche de rêver, par des émotions telles que la peur, des blocages inexpliqués qui vous empêchent de passer à l’action etc. C’est normal, le changement remue beaucoup de choses en nous, et l’accompagnement aide à dépasser ces obstacles, à lever ces freins.

Voilà comment je travaille en accompagnement.

Je travaille à deux niveaux : je vous apporte de la méthode pour vous faire avancer sur votre projet, et je travaille aussi à vous faire dépasser les « barrières invisibles ».

Pour chacun de ces niveaux, j’utilise plusieurs méthodes

-des méthodes de coaching et de développement personnel. Ma référence théorique principale est l’Analyse Transactionnelle, théorie de la personnalité, de la communication et de la dynamique de groupe, à laquelle je me forme depuis 2010. Je me suis aussi plus récemment formée à l’ADVP, une démarche et une méthode pour accompagner des personnes dans leur choix d’orientation et leur évolution professionnelle.

-des méthodes « business », utilisées par les entreprises, les start-up notamment, et qui s’appliquent parfaitement à sa propre carrière. Par exemple, le design thinking ou le business model Canvas.

J’ai accompagné de nombreux étudiants dans la définition et la mise en oeuvre de leur projet professionnel avec ces méthodes.

Pendant tout l’accompagnement, je m’attache à respecter 3 piliers fondamentaux pour moi.

-l’intuition : on explore ensemble cette ressource qui vous permettre de vous reconnecter à vous-même, d’entendre ce qui est enfoui au plus profond de vous, de faire des connexions et identifier ce qui est juste pour vous.

-la créativité : grande fan de techniques de créativité, je les utilise pour vous aider à inventer quelque chose de constructif à partir de ce que vous aurez découvert, à aller au-delà de vos automatismes, de vos premières idées, les pousser plus loin, à inventer autre chose, trouver des voies qui vous ressemblent vraiment, qui soient complètement à votre image.

-l’action : Je crois plus que tout au pouvoir de l’action ! Bien sûr un changement de vie professionnelle nécessite de la réflexion et de l’introspection, mais je crois qu’on peut aussi mieux se connaitre en agissant, en testant, en expérimentant à toutes les étapes de l’accompagnement. Ca ne sert à rien de réfléchir à un projet pendant 6 mois si au moment de le mettre en place on constate qu’il n’y a pas de demande ou que ça ne nous plait pas tant que ça. C’est pourquoi je m’attache à ce que vous testiez, expérimentiez un maximum.

C’est de cette façon, en testant plusieurs thèmes de coaching et de formation que j’en suis arrivée à faire ce métier. Il y a des choses que j’ai plus ou moins réussies, des choses que j’ai plus ou moins aimées, et petit à petit, j’ai su que c’était ce type d’accompagnement que je voulais faire, et de cette façon là.

D’ailleurs, avec le recul ça me parait presque normal d’en être arrivée à faire ce métier : en effet,

les transitions, ça me connait !

Tout au long de ma vie j’ai vécu des transitions en terme de

-métier : diplômée en contrôle de gestion, j’ai aussi été commerciale, fait de la promotion des ventes, j’ai été chef de projet en communication, formatrice, consultante et coach dans divers domaines

-secteur: j’ai travaillé dans le secteur des télécom, de l’industrie agro, l’industrie chimique…bref autant de cultures et de valeurs nouvelles à appréhender à chaque fois !

-géographie : j’ai grandi en Bretagne, suis partie étudier à Nantes, puis ai vécu et travaillé à Paris, au Havre, à Lille, à Compiègne, et me voila à Lyon depuis un peu plus d’un an…et je n’en bouge plus 🙂

-niveau social : j’évolue aujourd’hui dans un milieu très différent de celui dans lequel j’ai grandi.

A chaque « mouvement » j’ai appris à en savoir plus sur moi, pour découvrir petit à petit et me rapprocher de ce que j’aime le plus : accompagner, diagnostiquer et intervenir, pour aider les personnes qui comme moi un jour en ont eu assez de faire un job qui ne leur correspondait pas à 100%.

Mais au fait, pourquoi ce nom « Ressours » ?

Ressource est un mot que j’aime beaucoup, dans tous les sens qu’on lui donne :

  • Se ressourcer
  • Avoir des ressources
  • Ressources naturelles
  • ressources humaines
  • Ressources renouvelables, non renouvelables
  • Etre plein de ressources
  • Avoir de la ressource
  • Puiser dans ses ressources

Quant à l’orthographe, c’est juste parce que j’aime bien les ours … à quoi ça tient parfois…

Bienvenue dans Ressours !

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *