c

Tout projet comporte une part d’incertitude. Sinon ce n’est pas un projet, c’est de la planification.

Prenons l’exemple d’un projet d’achat de maison ou d’appartement. ⁠Vous partez avec l’envie d’acheter en plein centre-ville, et avec votre budget, cela signifie avoir une surface plus petite que là où vous vivez actuellement. Puis, au fur et à mesure de vos visites, vous allez peut-être faire évoluer l’importance de certains critères et opter finalement pour une surface plus grande, un peu à l’écart de la ville. Vos critères ont changé parce que vous avez fait des visites de biens différents, vous permettant de mieux évaluer la réalité d’avoir une petite ou une grande surface par exemple.⁠⁠

C’est la même chose pour un projet professionnel. Vous partez avec des envies mais ne savez pas forcement où cela va vous mener. Vous allez peut-être revoir vos plans en cours de route, et c’est très bien ainsi. Ne pas savoir où l’on va encourage en effet à ouvrir les possibles, à expérimenter et à ainsi laisser la place à la créativité, nécessaire dans un monde en mouvement incessant.⁠⁠

C’est pourquoi je conseille à mes clients qui souhaitent s’orienter vers un métier très différent du leur, de voir leurs premières idées comme des lanternes qui vont éclairer leur chemin plutôt que comme un phare à atteindre à tout prix.⁠ Le phare, l’objectif existe bien sûr, mais il s’exprime dans ce cas davantage en termes de “quelle vie je veux vivre ?”.

Photo by Gian D. on Unsplash

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *