c

J’ai assisté il y a peu de temps à un match d’improvisation. A l’entrée, on nous distribue le carton qui permet de voter, rouge d’un coté, blanc de l’autre -après chaque improvisation, c’est en effet le public qui vote- ainsi que les règles du jeu et les pénalités. C’est en les lisant que j’ai eu l’idée de cet article. Je les trouve géniales ces pénalités, parce qu’elles concernent précisément des attitudes ou des comportements que l’on retrouve en entreprise (sauf qu’en entreprise, il n’y a pas d’arbitre pour les siffler !).

Vous l’aurez compris, cet article n’est pas une invitation à laisser tomber toute préparation de réunion en se disant « bah on verra bien, on improvisera ! ». L’idée est plutôt de s’inspirer du théâtre d’improvisation et notamment des matchs et de leurs pénalités pour être plus efficace dès qu’il s’agit d’inventer à plusieurs. Improviser c’est respecter l’autre, ses idées, c’est jouer AVEC les autres pour faire avancer l’histoire. Et ça marche incroyablement bien, même quand les 2 équipes adverses jouent une scène ensemble.

Si l’improvisation est spontanée dans le contenu, le déroulement lui est très codifié et certaines actions peuvent être pénalisées. Car oui, certains comportements entravent la créativité. Les fautes permettent de sanctionner la forme du jeu, mais jamais le fond. « Les fautes permettent à l’arbitre de contrôler le jeu, de gérer les équilibres et surtout de sanctionner tout comportement qui tendrait à nuire au jeu. En posant ces “gardes fous”, il empêche le jeu de dévier dans une opposition malsaine, qui détruirait les improvisations. » explique Jean-Baptiste Chauvin de la Ligue Majeure d’Improvisation.

Ces pénalités visent à rendre le jeu d’impro meilleur et à faire avancer l’histoire, alors si dans votre réunion du jour c’est aussi votre objectif, si vous voulez faire avancer un projet ou si vous organisez une séance de brainstorming ou toute autre production d’idées, … à vos sifflets ! Voici une petite sélection de pénalités que vous pourrez vous amuser à repérer.

Manque d’écoute

Il y a manque d’écoute quand un personnage confond un lieu, une date, un nom, ou une contrainte physique amenée par l’impro. Ex : appeler un joueur Pierre alors qu’il s’est précédemment présenté comme Paul, passer à travers une table, etc.

Il y a également manque d’écoute lorsque un ou des joueurs ne prennent pas en compte l’entrée d’autres joueurs en cours d’improvisation.

Obstruction

Cette pénalité s’applique lorsqu’un ou plusieurs joueurs freinent systématiquement le déroulement d’une impro : soit en imposant ses idées, en monopolisant l’espace de jeu ou encore en jouant en mixte (c’est-à-dire avec l’équipe adverse) sans se préoccuper des joueurs de l’autre équipe, cela sans que l’impro en jeu ne le justifie.

Refus de passe

Cette pénalité s’applique dans les cas où une proposition est lancée et que les joueurs et/ou les personnages interpellés par cette proposition ne réagissent pas en conséquence ou ne lancent pas de contre-proposition.

Rudesse

Cette pénalité s’applique surtout en mixte lorsqu’un joueur impose en tout début d’impro ses idées d’espace, de temps ou de personnage avant que l’autre joueur n’ait pu se définir un état personnel et/ou contextuel. Il est aussi possible d’attribuer cette punition lorsqu’un joueur refuse de coopérer avec les autres sans raison valable et sans faire avancer la situation.

Cabotinage

Lorsqu’un joueur “en fait trop” pour s’attirer les faveurs du public, cherche trop à se mettre en avant et à se faire remarquer sans amener quelque chose à l’improvisation.

On peut également siffler une faute de “cabotinage d’équipe” quand ce sont toujours les mêmees joueurs qui jouent, laissant les autres sur le banc.

Mauvaise conduite

Sera sanctionné par cette punition un joueur au comportement déplacé, c’est-à-dire, qui contrevient au plaisir de jouer un match d’impro. Ceci peut se traduire par un manque de respect face aux autres personnes, face aux règles ou face à la politesse minimale que requiert un milieu social.

Pour voir comment se déroule un match … (cliquez ici si la video ne s’affiche pas)

 

Sources :
Matchimpro.info
Dramaction
Les malades de l’imaginaire

Photo by Ulisse Albiati

 

 

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *